Par Jocelyne Soucy

Une vie qui prend fin...

Bonjour, mon histoire est celle d'une vie de couple magnifique qui a pris fin subitement le 17 avril 2011. En nov. 2004, mon conjoint, dans la fleur de l'âge (57ans), était diagnostiqué "Parkinsonien". Comment passer au travers de ce diagnostic sans se sentir trahi par la vie et par Dieu. Nous avions marié nos 2 filles et nous étions dans l'attente de notre premier petit-fils. Nous envisagions une retraite active dans quelques années. Mais voilà, tous nos projets ont été bousculés. On peut vivre avec le Parkinson et demeurer actifs, mais voilà, les médicaments ne faisaient pas l'effet escompté. Finalement, en début de 2010 et voyant la santé de mon mari détériorer rapidement, les médecins ont plutôt diagnostiqué qu'il était atteint d'un syndrome parkinsonien sévère à dégénérence rapide qui se résume par l'ATROPHIE MULTISYTÉMATISÉE, maladie orpheline du Parkinson et qui invalide la personne plus rapidement que le parkinson. Arrêt de travail en avril 2010, mon mari aura profité d'une année complète avant de nous quitter. Toute cette dernière année, j'ai multiplié les visites aux médecins, les rendez-vous au Centre Lucie-Bruneau, les déplacements dans la maison et extérieur avec son fauteuil roulant, l'hygiène personnel, les repas. J'ai été tour à tour sa femme, sa confidente, son infirmière, son souffre-douleur et ce 24/24hres 7/7jrs. Tout cela n'a pas toujours été facile puisque nous avons dû vendre notre maison de 3 palliers pour habiter un 3½, mais cela devait se faire puisqu'il perdait l'équilibre partout. En temps qu'aidant naturel, nous devons faire face aussi à la non acceptation de la maladie et à la frustation que l'on vit de part et d'autre. Ce qui me console maintenant est de le savoir bien là où il est et surtout de savoir qu'il ne souffre plus

2

Commentaires

Wow

Un grand bravo, madame, pour tout ce courage... ! Des histoires comme celle la donnes chaud au coeur... !

bravo

Moi aussi je vis avec un conjoint atteint de dystrophie musculaire dégénérative et c'est dur tout ce que on vit dans ca votre témoignage m'a fait du bien