Par Denise Leblanc

Aide permanente pour un cas lourd

Quel souvenir...mon père qui n'arrêtait pas toujours se trouvait quelque chose à faire,il était très actif encore pour son âge,il jouait aux quilles 2-3 fois/semaine tout à coup oupps 25 décembre 86..une aphasie(AVC)terrible on se doutait pas de ca mais hélas la maladie s'empare de lui;il a jamais accepté ca..aujourd`hui il veut toujours s'en retourner chez eux avec sa femme mais c'est un cas très lourd il reste au soin longue durée à l'hôpital..il me fait pitié quand je travaille pas je suis toujours avec lui de 9:30 le matin je le fais dormir à midi pour que j'aille manger et ensuite je retourne à 13:30 jusqu'à 17:30..sa fait maintenant 4 ans que je fais ca..mais je me suis tellement attaché à lui c'est comme mon enfant que j'ai pas eu!