Pages :

Consommation et habitation

Le choix d'un humidificateur

Revoilà l'automne! On calfeutre les fenêtres, on met le chauffage... et on a tout à coup l’impression d’étouffer. Pas étonnant: l'air de la maison manque d’humidité. Un humidificateur devient vite indispensable.

iStockphoto.com

Maintenir un bon taux d'humidité dans la maison est loin d’être un caprice. Quand l'air est sec, les muqueuses le deviennent à leur tour et s'irritent facilement. Les virus se faufilent alMaintenir un bon taux d'humidité dans la maison est loin d’être un caprice. Quand l'air est sec, les muqueuses le deviennent à leur tour et s'irritent facilement. Les virus se faufilent alors plus aisément, ce qui augmente nos risques d'attraper rhumes, grippes et autres infections respiratoires.

L'utilisation d'un humidificateur sert à équilibrer le taux d'humidité et, par conséquent, permet de prévenir les désagréments liés à la sécheresse. Il est également utile lors d'une infection du système respiratoire. En augmentant le niveau d'humidité, on liquéfie, en effet, les sécrétions qui bloquen les poumons et les sinus, et on favorise leur élimination. Pour savoir si on a besoin d’un humidificateur, on mesure le taux d'humidité de sa maison ou de son appartement à l'aide d'un hygromètre. Il est recommandé de maintenir l'humidité du lieu où l'on vit à 50% l'été et à 30% l'hiver pour éviter la condensation.

Il existe sur le marché un vaste choix d'humidificateurs portatifs. Ils se répartissent en trois catégories: à vapeur chaude, à vapeur froide et à ultrasons, avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Le choix d'un humidificateur

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires